Voyages, escapades, randonnées

Le gouffre de Padirac

28 Juillet 2013

Entre Sarlat et Saint-Céré, le site de Padirac doit sa renommée avec le gouffre qui attire des centaines de visiteurs chaque jour depuis des années. Même si la visite est bien organisée, il est prudent de prévoir un temps d'attente avant de pouvoir tenir le billet qui vous permettra de descendre dans les entrailles de la Terre.
De tous temps, ce gigantesque trou béant a suscité beaucoup d'imaginations et de légendes et inspiré une crainte.
C'est pourtant une belle aventure de 120 ans qui va permettre au puits de Padirac de devenir l'un des plus grands sites souterrain de France. Le gouffre de Padirac se visite depuis 1898 après un aménagement entrepris par Edouard-Alfred Martel, le précurseur de la spéléologie.

 

Le gouffre vue de l'extérieur
Le gouffre vue de l'extérieur

Le gouffre vue de l'extérieur

La visite du gouffre de Padirac commence par une descente de plus de 100 mètres à pied ou en ascenseur avant d'atteindre l'entrée de la grotte.

Le gouffre, une fois descendu en bas
Le gouffre, une fois descendu en bas
Le gouffre, une fois descendu en bas

Le gouffre, une fois descendu en bas

Nous embarquons ensuite sur des canots pour parcourir environ 500 m sur la rivière souterraine et admirer des galeries le long des parois vertigineuses. La visite se poursuit et permet d'admirer les sculptures façonnées par l'eau au cours des années ou plutôt des millénaires.

« On se croirait au fond d'un téléscope ayant pour objectif un morceau circulaire de ciel bleu » (Edouard-Alfred Martel)

 

On ne peut plus prendre de photos après l'entrée dans le gouffre

On ne peut plus prendre de photos après l'entrée dans le gouffre

Visite en diaporama du gouffre de Padirac (les photos sont interdites dans le gouffre)

Commenter cet article