Voyages, escapades, randonnées

Le Piton de la Fournaise : le volcan le plus actif du monde

24 Mars 2011

Lever matinal avant le lever du soleil : aujourd'hui, nous partons explorer le Piton de la Fournaise. Heureusement, il n'y a pas d'alerte éruption en ce moment, donc l'enclos est ouvert. La dernière alerte mise en place le 3 mars a été levée le 14 mars dernier.

Nous sommes prêts à 6 h 45 et partons direction Bourg-Murat par Saint-Pierre, le Tampon, la Plaine des Cafres. Nous nous arrêtons à la maison du Volcan qui n'ouvre qu'à 9 h 30, il est à peine 8 h. Nous attaquons alors la route du volcan. Au début, c'est un paysage de montagne avec des petits arbres, une nature très verte.

riviere-des-remparts
la rivière des Remparts

Nous faisons une première halte au Nez de Boeuf pour le panorama sur la rivière des Remparts puis un peu plus loin pour voir le cratère Commerson.

cratere-commerson
le cratère Commersoncratere-commerson-pano

Nous faisons ensuite une courte pause au pas des Sables qui surplombe l'immense caldeira de la Plaine des Sables avec son paysage lunaire de sable rouge que seule la piste rectiligne vient couper en deux.

pas-des-sables
la plaine des Sables depuis le Pas des Sables
tout au fond : le Piton de la Fournaise

plaine des sables

Les voitures qui roulent vite soulèvent un nuage de poussière rouge. Nous atteignons le Pas de Bellecombe vers 9 h 30.

piste

Nous observons d'abord le Piton de la Fournaise depuis le belvédère qui domine l'enclos Fouqué (caldeira), le cratère Bory et Dolomieu devant nous au fond (2632 m d'altitude) et le petit cratère Formica Léo presque à nos pieds.

enclos-fouque
L'enclos Fouqué

piton-fournaise-1
Au fond, le Piton de la Fournaise, devant le Formica Leo

piton-fournaise-formica-leo
le Formica Léo

formica-leo

Nous prenons ensuite le sentier sur la gauche du Pas de Bellecombe qui nous permet d'atteindre le chemin de descente dans l'enclos après 536 marches à flanc de falaise. 

descente-pas-de bellecombe
le sentier aux 536 marches

Nous progressons ensuite difficilement sur de la lave qui forme des sortes de draperies.

dans-l-enclos
la lave dans l'enclos Fouqué
lave-cordee

Nous avançons lentement évitant les fissures dans la lave et en prenant soin de suivre les marques de peinture blanche qui nous permettent de nous diriger. Elles ont été tracées pour éviter aux marcheurs de se perdre en cas de brouillard intense, ce qui est fréquent dans l'enclos. Nous voyons les nuages comme retenus aux abords de l'enclos, monteront-ils avant que nous soyons remontés ? En moins d'1/4 d'heure, nous sommes au pied du cratère Formica Léo, petit cratère éteint, à 2202 m d'altitude. C'est très difficile de monter car il est formé de petits cailloux rouges et ronds qui roulent sous nos chaussures et les recouvrent.

chapelle-rosemont
la Chapelle Rosemont
piton-de-la-fournaise
le Piton de la Fournaise 

Nous remontons ensuite sur le Pas de Bellecombe, reprenons la voiture pour redescendre et trouver un coin pour pique-niquer. Les nuages sont en train de recouvrir la plaine des Sables et le volcan. En pique-niquant, nous sommes par moment enveloppés par les nuages.

piste-plaine-des-sables
la piste dans la Plaine des Sables

Nous redescendons jusqu'à Bourg-Murat pour visiter la Maison du Volcan, très beau musée, très instructif.

maison-du-volcan
la maison du Volcan à Bourg-Murat

Après notre visite, nous reprenons la route et faisons une courte pause au Belvédère de Bois-Court en surplomb de Grand-Bassin. Nous voyons le village et la cascade tout au fond.

bois-court
Grand Bassin

grand-bassin
le village depuis le belvédère de Bois Court

cascade-grand-bassin
la cascade depuis le belvédère

Nous reprenons la route vers notre bungalow où nous retrouvons la chaleur. Après le dîner, nous préparons la visite de demain au marché forain de Saint-Paul et à Saint-Denis.

Nous nous couchons pas très tard ravis de notre belle journée dans des paysages chaotiques et grandioses.


Commenter cet article