Voyages, escapades, randonnées

Le cirque de Salazie, la cascade Niagara, le temple tamoul « le Colosse » et la Maison de la Vanille

28 Mars 2011

Lever matinal vers 5 h 30 pour partir dans le cirque de Salazie. Mais avant cela, nous devons aller au Port changer la voiture car la portière arrière droite ne s'ouvre plus de l'intérieur et ne se verrouille plus de l'extérieur. Nous avons appelé hier, nous avons rendez-vous à 7 h 30. En fait, nous allons chercher pendant ¾ d'heure l'agence du Port. Aucune indication avant d'arriver à l'entrée de l'agence contrairement à ce que nous a dit l'interlocuteur de l'aéroport hier... Nous devons demander au moins 4 à 5 fois à différents endroits, faire X fois demi-tour pour trouver au bout d'une rue perdue dans une zone industrielle l'agence qui parait ridiculement petite par rapport à ce que l'on imaginait. L'échange de la voiture dure bien 1 heure : vérification de la portière par un mécanicien... Il n'y a à première vue plus de voitures 5 portes ! On aurait dû faire le plein de la voiture en panne avant de la laisser à l'agence. Et en plus, nous ne sommes pas vraiment attendus contrairement aux promesses de la personne de l'aéroport : « je transmets le dossier au Port »... mon oeil ! Nous prenons enfin possession d'une Opel Corsa, pleine de bings, la plage arrière cassée, la jupe avant cassée... On a visiblement perdu au change.

Nous partons donc enfin direction Salazie avec quelques arrêts avant de nous enfoncer dans le cirque. Tout d'abord, nous allons à la cascade Niagara à la hauteur de Sainte-Suzanne. Pour y accéder, nous prenons une piste bétonnée au milieu des champs de canne à sucre.

niagara-canne-a-sucre

Heureusement, quand nous arrivons à la cascade, la pluie s'arrête mais le ciel reste gris. Cette cascade n'est pas très haute mais assez large, ce qui lui a sans doute donné ce nom.

niagara-2

niagara-1

niagara-3la végétaion est très dense autour de la cascade
niagara-4

Nous reprenons la piste, rejoignons Sainte-Suzanne et nous dirigeons vers Saint-André. En bord de mer se trouve le Colosse : le plus imposant temple Tamoul de l'île. Hélas, la pluie a repris de plus belle. Notre halte sera de courte durée : juste quelques photos à travers les barreaux de la grille d'enceinte et nous reprenons la route.

colosse-1

colosse-2

Cette fois-ci, nous nous enfonçons dans le cirque de Salazie. C'est le cirque le plus verdoyant de l'île car très arrosé. On veut bien le croire, nous commençons la route sous la pluie. Nous suivons la rivière du Mât que nous traversons de temps en temps. On se croirait un peu dans les Alpes avec des paysages plus escarpés. Nous nous arrêtons au bord de la route pour prendre en photo la cascade Blanche : long fil d'eau qui sort au milieu de la verdure et qui tombe en contre-bas.

cascade-blanche

Puis la route se retrouve de plus en plus enserrée dans des gorges. Quelquefois, nous avons des mini cascades qui tombent sur la voiture. L'une d'entre elles s'appelle « Pisse-en-l'air » !

cirque-de-salaziele cirque de Salazie

« Salazie » vient du mot malgache « Soalazy » qui signifie « bon campement ».

Nous faisons une halte à Salazie pour faire un petit tour de la ville à pied (église, mairie, magasins) puis nous continuons la route.

salazie-eglisel'église de Salazie

salazie-hotel-de-villel'hotel de ville de Salazie

Quelques temps après, nous nous arrêtons à la cascade du Voile de la Mariée. Ce sont en fait de multiples petites cascades à droite et à gauche en haut et en bas qui forment un « voile ».

voile-de-la-mariee

Au bout de la route ou presque, nous nous arrêtons à Hell-Bourg, joli petit village : l'un des plus beaux villages de France, avec beaucoup de maisons créoles de toutes les couleurs.

hell-bourg-1

hell-bourg-3

hell-bourg-4

hell-bourg-5

hell-bourg-6

hell-bourg-7

maison-foliola maison Folio

Nous nous promenons aussi vers d'anciens thermes et dans les rues principales avant de chercher un endroit pour pique-niquer. Nous trouvons un emplacement sur des marches à l'entrée du village. Hélas, la pluie revient et nous mangeons sur le pouce avant de repartir trempés. Nous redescendons vers Saint-André pour visiter la Maison de la Vanille Roulof. Nous avons un peu de mal à trouver car une nouvelle fois : aucune indication. A notre arrivée, une visite est en cours mais nous nous joignons au petit groupe.

vanille-5

La propriétaire de l'exploitation nous donne des explications devant les pieds de vanille d'où s'échappe un parfum délicieux.

vanille-4

vanille-1

Puis la pluie reprend et nous nous réfugions à l'intérieur d'une maison de style créole pour la suite de la visite : le séchage de la vanille à l'air et dans des malles, puis la petite boutique de vente.

vanille-2

vanille-3

Ensuite nous continuons la visite et les explications de la propriétaire avec le groupe suivant que nous quittons au moment où nous sommes arrivés dans les explications. Il est déjà 16 h 15, il ne faut pas tarder à reprendre la route pour passer par la Plaine des Palmistes avant la nuit. Le reste de la route, je connais : on y est déjà passé pour aller au volcan. La route de la Plaine des Palmistes est une route très montagneuse avec beaucoup d'épingles à cheveux et un gros dénivelé. Nous montons à 1600 m d'altitude jusqu'au col de Bellevue. Nous passons très vite dans les nuages. C'est dommage car cette route est vraiment belle : végétation verte très drue et entourée de montagnes. Le Piton des Neiges est peut-être au dessus de nous ? Nous passons ensuite à Bourg-Murat où se trouve la Maison du Volcan et la route pour aller au Piton de la Fournaise et redescendons sur Saint-Pierre par la Plaine des Cafres et le Tampon où nous trouvons quelques embouteillages du soir. Nous arrivons au bungalow vers 19 h, dînons puis profitons du jacuzzi avant de nous coucher peu après 21 h.

Quelle belle journée nous avons passée dans le beau cirque de Salazie : sauvage, une végétation très dense, Hell-Bourg est vraiment un régal pour les yeux.

Commenter cet article