Voyages, escapades, randonnées

Du refuge de la Femma au Lac Blanc

10 Août 2011

Dans tous les refuges, le réveil est très matinal car souvent les randonneurs itinérants partent pour la journée en direction du refuge suivant. Et donc, tout est prêt de bonne heure : le sac, le lit refait, le brin de toilettes à l'eau glacé des montagnes.

Notre surprise est grande quand on ouvre le volet : tout est blanc à l'extérieur. Il a gelé cette nuit et il fait -5 °C ce matin. La balustrade de la terrasse est recouverte de gelée blanche.

torrent-rocheureLe torrent de la Rocheure

Après notre petit déjeuner, nous reprenons le chemin du retour vers Bellecombe. Il fait froid mais très beau. Le vent est tombé. Heureusement, car nous ne sommes pas vraiment équipés pour l'hiver : nous avons juste une polaire et une veste de survêtement. En marchant, on se réchauffe vite. Les températures montent à mesure que l'on descend et que la journée avance.

vallon-rocheure-vanoiseLes chalets de la Rocheure

Comme hier, nous croisons plein de marmottes dès que les températures montent.

marmotte-1

marmotte-2

Nous nous arrêtons à la Chapelle Saint-Jacques et nous découvrons une edelweiss, fleur très rare.

edelweiss-1Les pétales sont doux comme du velours

edelweiss-2Une seule edelweiss, nous n'en avons pas vu d'autre

Au parking de Bellecombe, nous empruntons le chemin qui monte au Lac Blanc en une heure. Nous passons près du refuge du Lac Blanc avant d'arriver au lac. Comme la semaine dernière, le paysage est merveilleux. Il fait moins chaud mais le ciel est plus dégagé. Les glaciers scintillent sous le soleil.

lac-blanc-vanoiseLa Dent Parrachée et le galcier de la Vanoise

lac-blanc-linaigretteLe Lac Blanc, la linaigrette (petite fleur blanche) et le pêcheur

fleur-1Nous voyons toujours de belles fleursfleur-2

chalets-grande-casseChalets en ruine et la Grande Casse derrière

 

Commenter cet article