Voyages, escapades, randonnées

De Saint-Leu à Étang-Salé : la mer et ses vagues, le surf, les plages de sable noir, les souffleurs et le Gouffre

29 Mars 2011

Grasse matinée jusqu'à 8 h 30. Nous partons à la plage dès que nous sommes prêts. Il fait très chaud. Il n'y a pas grand monde à la plage. La mer monte assez haut et est assez forte par rapport aux jours précédents. Je trouve l'eau assez fraîche et je pars donc me baigner face à Planch'Alizée avant de revenir vers le poste de secours regarder les poissons avec masque et tuba : une merveille, le fond de l'eau. Je vois des poissons noirs et jaunes avec un peu de bleu et un grand fil qui part de la nageoire dorsale, plein d'autres petits poissons bleus et jaunes.

À notre retour de la plage, nous déjeunons puis partons vers 13 h direction Saint-Leu. Nous nous arrêtons sur la belle plage de Saint-Leu : LE spot de surf de l'île, le meilleur paraît-il ? Nous photographions et filmons les surfeurs autant que les belles vagues.

saint-leu-surf-1

saint-leu-surf-2

saint-leu-surf-3

saint-leu-surf-4

La mer est d'un bleu profond et le rouleau qui se forme sur le haut de la vague est bleu pâle. Nous sommes pris par la pluie et partons visiter le centre-ville de Saint-Leu : la chapelle Notre-Dame de la Salette et l'Hôtel de ville.

saint-leu-chapellela chapelle Notre-Dame de la Salette

saint-leu-hotel-villel'Hôtel de ville

saint-leu-1 saint-leu-train

Nous passons à l'Office de tourisme prendre les horaires de bus pour Cilaos puis dans une cahute jaune pour acheter les tickets de ce bus ou plutôt « ces » bus, car il en faut 3 pour monter au cirque de Cilaos. Après ces renseignements, nous croisons le mari d'une cousine qui habite à Nice dans les rues de Saint-Leu. Il est venu avec un collègue pour faire de la plongée sous-marine à Saint-Leu, le meilleur endroit du monde nous apprend-il ! Nous sommes douchés pendant que nous discutons avec lui.

Nous regagnons ensuite la voiture pour nous rendre à la Pointe au Sel ou Pointe de Bretagne. D'anciennes salines au-dessus de la mer sont maintenues en état pour servir de musée car l'exploitation de ces salines hors mer revient trop cher : il faut pomper l'eau de mer pour alimenter les salines.

musee-selle musée du sel

musee-sel-2les salines

Sur ce même site, nous admirons quelques belles vagues se fracassant sur la côte rocheuse et volcanique (donc noire) et même ce qui ressemble fort à un souffleur.

pointe-sel-souffleur-1

pointe-sel-souffleur-2

pointe-sel-souffleur-3

pointe-sel-souffleur-4

pointe-sel-souffleur-5

pointe-sel-souffleur-6

Nous repartons en voiture pour nous arrêter un peu plus loin au souffleur. Quel spectacle : la mer s'engouffre dans la roche et ressort en faisant un bruit de baleine qui souffle.

Après cet arrêt nous repartons en direction d'Étang-Salé pour aller fouler la plage de sable noir : une grande et belle plage où d'immenses vagues se cassent tout près du bord.

etang-sale-sable-noir-1

etang-sale-sable-noir-2

Nous verrons là aussi beaucoup de surfeurs. Notre dernier arrêt est au Gouffre juste à la sortie d'Étang-Salé. La mer cette fois-ci s'engouffre dans une sorte de faille dans un bruit assourdissant et forme des gerbes d'eau en se fracassant sur les roches noires volcaniques.

gouffre

Un peu plus loin, en prenant un sentier de randonnée, nous pouvons admirer la vue depuis la Roche aux Oiseaux : encore des vagues formant de belles gerbes en se fracassant sur les rochers et de très beaux rouleaux bleu ciel en haut et bleu profond en bas.

roche-aux-oiseaux-souffleur

Quel beau spectacle la nature nous a offert aujourd'hui.

Nous rentrons au bungalow vers 18 h 30, dînons puis passons un moment dans le jacuzzi avant d'aller nous coucher.


Commenter cet article