Voyages, escapades, randonnées

Blyde River Canyon (Afrique du Sud)

24 Septembre 2006

6 heures du matin : le téléphone-réveil sonne, sans doute le dernier locataire de notre belle suite a laissé la programmation. De toute façon, comme nous voulions nous lever à 7 heures pour aller voir les hippopotames dans l'étang en bas de l'hotel, ça tombe bien. On enfile vite fait un sweet et un pantalon et on va aux différents points d'observations que nous avions repérés la veille au soir. Et là, comme à un rendez-vous, les hippopotames sont là. Ils sont deux, on ne voit que le haut de leurs têtes et les oreilles.

0924 0525
Vers 7 heures, nous remontons dans notre suite nous préparer pour la journée. Nous reprenons la route vers le Blyde River Canyon (Blyderivierspoort en afrikaans).

Sur la route de Hazyview, un babouin avec son petit traverse la route devant moi.

Et oui, je me suis lancé dans la conduite à gauche, finalement, c'est pas trop compliqué, on cherche juste les vitesses et le frein à main dans la porte et la ceinture de sécurite au milieu de la voiture. Pour les vitesses, c'est un coup de main à prendre. C'est sûr, le volant à droite pour conduire à gauche, c'est plus pratique (j'avais gardé un mauvais souvenir de ma première expérience avec une voiture française -volant à gauche- en Angleterre).

Après avoir admiré la cascade de Berlin Falls,

0924 0537

nous entrons dans le canyon au niveau de Bourkes's Luck Potholes (marmites de géants).

Le canyon est superbe... et se trouver sur le site après avoir vu des photos dans les guides, c'est super !

0924 0548 0924 0564
0924 0579

Après le Blyde River Canyon, nous poursuivons vers le nord jusqu'au trois Rondavels qui rappellent des huttes africaines (rondawel en afrikaans = hutte) et le lac de Blyde Spoorts Dam. Superbe panorama.

pano 0591

Nous rebroussons chemin vers le sud, déjeunons à Graskop avant d'entrer dans le Parc Kruger par la Phabeni Gate. Dès notre entrée dans le parc, une girafe passe sous le drapeau sud-africain. Nous parcourons 35 km à vitesse réduite pour rejoindre le Rest Camp de Skukuza. Sur cette route nous rencontrons des impalas galopant autour de babouins.

0924 0620
A un point d'eau, des hippopotames et des oiseaux. Plus loin, nous verrons des antilopes : nyala et koudou. Sur le bord de la route, couchée dans le bush, une hyène qui allaite ses deux petits puis des pintades et encore quelques babouins le long de la route ou traversant devant nous. Le soleil se couche alors que nous arrivons au Rest Camp : sorte de refuge pour humains au milieu de la savane. Un petit village entouré de grillages et dont les portes ne sont ouvertes que pendant le jour, soit de 6h du matin à 6 h du soir. Il était temps que l'on arrive.

Notre bungalow est amusant, tout en rond avec son toit de chaume, typique mais rustique.
0924 0643A part les lits, il y a un réfrigérateur qui ne rentre par sous l'étagère prévue pour lui, des assiettes et couverts mais pas de réchaud ni bouilloire ni casserole. Nous allons à la superette du camp acheter un repas froid, dinons et nous couchons vers 21 heures.

 

 

Dimanche 24 septembre, Skukuza (Parc Kruger)

Commenter cet article