Voyages, escapades, randonnées

De Kobarid à Bled, par le col de Vrsic

13 Juillet 2015

La journée débute par la visite du musée de Kobarid où est retracé l'histoire des Batailles de l'Isonzo (Soča en italien), le front de la vallée de la Soča pendant la Première Guerre mondiale.

Puis, nous prenons la route qui va nous permettre de rejoindre Bled au bord du parc national du Triglav. Pour cela, il faut remonter la vallée de la Soča , passer le col de Vršič et à partir de Kranjska Góra suivre la vallée de la Sava.

Depuis Kobarid, la route longe la rivière Soča. Après avoir passé Bovec et le village Soča, on arrive à Trenta, à proximité de la source de la Soča. Nous faisons la halte pique-nique au bord de la rivière après avoir fait une petite randonnée d'une rive à l'autre.

La rivière Soca à Trenta
La rivière Soca à Trenta

La rivière Soca à Trenta

Nous reprenons la route qui laisse la belle rivière émeraude pour monter jusqu'au col de Vršič (1611 m), le plus haut col des Alpes Juliennes. Nous tentons de voir le visage de la Fille Pagan dans la roche du Mont Prisank (2547 m), mais le mauvais temps et la brume qui nous enveloppe nous empêche de la voir. Cette montagne possède trois caractéristiques naturelles : la Grande fenêtre Prisank, la petite fenêtre Prisank et la jeune fille Pagan (Ajdovska deklica) , le visage d'une femme, qui a été créé par les fractures de la roche. La légende dit que la fille Pagan est l'image d'une païenne géante pétrifiée. Ce serait une femme aimable et chaleureuse qui aiderait les alpinistes et les personnes transportant des marchandises à trouver leur chemin à travers le blizzard et la neige jusqu'à Trenta .

A la recherche du visage de la Pagan Girl

A la recherche du visage de la Pagan Girl

Explication sur la Pagan Girl

Explication sur la Pagan Girl

Après Kranjska Gora et Jesenice, nous arrivons à Bled puis montons à Zasip pour nous installons dans la même auberge que pendant notre séjour raquettes de l'hiver 2013 : Pri Biscu.

Commenter cet article