Voyages, escapades, randonnées

La Nouvelle Athènes

10 Août 2014

Peu de Parisiens situent le quartier de la Nouvelle Athènes à Paris... et pourtant il se trouve entre deux quartiers bien connus : Montmartre au nord et l'Opéra au sud. De nombreuses rues, places, squares et immeubles méritent une balade dans ce quartier du 9e arrondissement. Loin des mornes immeubles haussmanniens dressés à quelques rues sur les Grands Boulevards, nous partons découvrir les façades néoclassiques construites aux XVIIIe et XIXe où s'installèrent des grands personnages intellectuels et artistiques, écrivains, comédiens, musiciens et peintres. C'est d'ailleurs dans ce quartier qu'émerge le mouvement romantique parisien. Le peintre hollandais Ary Sheffer accueillait ses amis artistes dans son atelier transformé aujourd'hui en musée de la Vie romantique.
Ancien quartier des Porcherons, celui des cabarets et des guinguettes au milieu des champs, la Nouvelle Athènes doit son nom à l'architecture inspirée de la Grèce antique de certains hôtels particuliers et immeubles aux façades travaillées construit entre 1820 et 1860.

Façades travaillées
Façades travaillées

Façades travaillées

Notre balade débute par l'église Notre Dame de Lorette, imposante avec ses quatre colonnes et son style néoclassique. L'intérieur est riche en couleurs et en reliefs. On peut admirer les magnifiques plafonds et les nombreuses peintures autour de la nef qui racontent la vie de la Vierge.

Notre Dame de Lorette
Notre Dame de Lorette

Notre Dame de Lorette

C'est dans ce quartier de la Nouvelle Athènes que l'on trouve encore de vieilles devantures de boutiques en bois d'une autre époque, malheureusement fermées pour la plupart.

Un barbier et une épicerie
Un barbier et une épicerie

Un barbier et une épicerie

Certaines façades comportent des fresques ou des bow-windows, d'autres avec toutes les plantes vertes aux balcons donnent un air de campagne...

Bow-window

Bow-window

Fresque sur une façade

Fresque sur une façade

Vestige d'un passé révolu, nous passons devant quatre larges portes d'anciennes écuries.

Portes d'anciennes écuries

Portes d'anciennes écuries

Nous faisons une pause dans un petit coin de verdure au musée de la Vie romantique et visitons les ateliers de Ary Sheffer.

Le musée de la Vie romantique

Le musée de la Vie romantique

Nous continuons notre chemin en levant le nez pour admirer les façades et terminons notre balade par l'église de la Trinité.

L'hôtel de Païva

L'hôtel de Païva

Commenter cet article