Voyages, escapades, randonnées

La culture maorie et polynésienne au musée d'Auckland

29 Décembre 2013

Perché sur une colline surplombant le parc d'Auckland Domain, le bâtiment blanc à colonnes édifié en 1929 abrite le musée War Memorial Museum qui n'a rien à voir avec la guerre mais est dédié à la mémoire des soldats tombés pendant la Première Guerre Mondiale. Il accueille l'une des plus belle exposition sur les cultures maorie et polynésienne. Outre l'histoire de la Nouvelle-Zélande, depuis l'arrivée des Maoris à la seconde guerre mondiale, le musée abrite des objets des différents peuples du Pacifique qui partagent tous une même histoire : Tonga, Fiji, Samoa, Iles Cook, Vanuatu, Îles Salomon, Polynésie, Papouasie-Nouvelle Guinée.

Le War Memorial Museum d'Auckland dans le parc d'Auckland Domain

Le War Memorial Museum d'Auckland dans le parc d'Auckland Domain

Dès l'entrée du musée, nous sommes plongés dans l'histoire de l'arrivée des premiers maoris sur l'île : un marae et une pirogue de guerre de 25 mètres de long sont exposés.

La culture maorie et polynésienne au musée d'Auckland
La culture maorie et polynésienne au musée d'Auckland
Le marae
Le marae
Le marae

Le marae

La culture polynésienne
La culture polynésienne

La culture polynésienne

Le marae est une maison commune sculptée qui fait office d'église et de mairie, c'est un lieu de rencontre sacré pour les ancêtres. La pirogue « Te Toki A Tapiri » de 25 mètres de long a été sculptée dans un tronc géant de totara et 100 guerriers pouvaient s'asseoir.


La pirogue « Te Toki A Tapiri » et le marae

Notre halte culturelle au musée se termine par la vitrine où est exposée un squelette de 4 mètres de hauteur d'un oiseau aujourd'hui disparu et ancêtre de l'autruche : le moa.

Le moa est l'ancêtre de l'autruche

Le moa est l'ancêtre de l'autruche

Auckland War Memorial Museum

Commenter cet article