Voyages, escapades, randonnées

L'esprit village du 13e à Paris

22 Septembre 2013

Nous partons pour une nouvelle balade parisienne, cette fois-ci nous avons choisi de découvrir les petits villages de Paris dans le 13e arrondissement : pas le quartier Chinatown ni les immenses tours plutôt laides mais le quartier dont on ne soupçonne même pas l'existence et composé de charmantes maisonnettes. Muni du fameux guide des balades insolites, nous nous retrouvons au métro Gobelins et partons par l'avenue Arago. Très vite, nous quittons le bruit assourdissant des grands boulevards pour retrouver la quiétude des petites rues.
Nous passons tout d'abord par le château de la Reine Blanche dressé derrière les grilles et un petit bâtiment qui était une teinturerie de la famille Gobelin (le quartier porte le nom de la famille de teinturiers qui fît fortune au XVe siècle).

Le château de la Reine Blanche

Le château de la Reine Blanche

Un bon restaurant dasn le 13e

Un bon restaurant dasn le 13e

Le quartier des Gobelins est célèbre pour ses manufactures : les tanneries étaient nombreuses dans les parages, elles suivaient le cour de la Bièvre. Cette rivière qui se jette dans la Seine est aujourd'hui souterraine. Les tanneurs se servaient de l'eau de la Bièvre pour le travail du cuir, il s'en dégageait une odeur très forte. En 1910, les tanneurs furent obligés de quitter le quartier et la Bièvre fut enfoui pour éviter la propagation des maladies. Sur les trottoirs, des écussons dorés indiquent le passage de la rivière.
Nous passons devant le siège du mobilier national, où était entreposé les meubles et tapisseries des monarques sous l'Ancien Régime.
Nous découvrons ensuite la première tour d'habitation construite a Paris : la Tour Albert a été construit construite en 1960. Elle n'est pas d'une grande beauté : les fenêtres s'ouvrent a l'extérieur, au niveau du 6e étage des colonnes sont visibles. En fait, il était prévu de faire une passerelle entre cet étage et la rue de l'autre côté qui est plus haute.
Nous passons ensuite devant la célèbre école Estienne qui forme les élèves aux métiers de l'imprimerie et l'édition.
Nous commençons a monter vers la butte aux cailles et passons par la petite Alsace : quelques petites maisons à colombages de style alsacien. En passant le portail, on découvre une cour intérieure entourée d'un ensemble de petites maisonnettes. Derrière la petite Alsace se trouve la petite Russie, ensemble de maisons avec un toit pointu.

La petite Alsace, depuis la rue et dans la cour intérieure
La petite Alsace, depuis la rue et dans la cour intérieure
La petite Alsace, depuis la rue et dans la cour intérieure
La petite Alsace, depuis la rue et dans la cour intérieure

La petite Alsace, depuis la rue et dans la cour intérieure

Nous faisons un détour par la villa Daviel où on découvre de jolies petites maisons alignées comme on le voit dans les rues de Londres : avec des grilles en fer.

 la villa Daviel

la villa Daviel

Nous arrivons alors au sommet de la butte aux Cailles par une petite rue aux boutiques toutes plus charmantes les unes que les autres.
Nous débouchons de la rue Michal pour découvrir au bout de la rue l'église Sainte Anne qui est en travaux de rénovation.

L'église Sainte Anne

L'église Sainte Anne

Nous passons près de la piscine Art-déco de la butte aux Cailles puis redescendons vers l'avenue des gobelins pour achever notre balade dans un bar autour d'un verre.

La piscine Art-déco de la butte aux Cailles

La piscine Art-déco de la butte aux Cailles

Les maisons du 13e
Les maisons du 13e

Les maisons du 13e

Commenter cet article